Votre recherche

La chaux Saint Astier®…

1912 - 2022

Une Histoire qui continue de s’écrire pour inventer demain

Depuis des siècles, la chaux hydraulique naturelle pure est fabriquée à Saint-Astier, en Dordogne, au coeur du Périgord blanc. C’est en 1850 que tout commence avec la caractérisation scientifique de ce calcaire unique et qui va marquer le départ d’une ère pré-industrielle pour de nombreux chaufourniers. Durant toute cette période, l’entreprise Saint-Astier® n’a cessé d’être familiale, indépendante et produit encore 100% de sa production en local. Quatre générations, entourées d’équipes professionnelles, se sont succédées, chacune innovante et ont contribué à faire de Saint-Astier®  une marque internationale, connue et reconnue de ses pairs dans le monde de la restauration du Patrimoine.

Retour sur une Histoire de familles, qui perpétuent le savoir-faire unique de Maître Chaufournier depuis 1912…

Tout commence vers 1863 où l’on recense l’activité de 15 usines à chaux  sur le bassin de Saint-Astier (24), près de la vallée de l’Isle. L’activité est importante et la chaux est un matériau encore bien ancré dans les habitudes de construction/ rénovation. À partir de 1906, certains rapprochement entre chaufourniers vont s’opérer dans le but de moderniser leurs installations mais aussi de faire face à l’arrivée de groupes cimentiers sur le marché.

L’Histoire de l’entreprise Saint-Astier® démarre en 1912  avec Auguste BASTIER qui décide de se lancer dans l’industrie de la chaux en achetant le domaine de « Ferrières ». Il y construit trois fours à chaux, puis six en 1920. Il crée, avec son fils René BASTIER « les établissements A. Bastier » en 1925. Cette année-là, les usines à Chaux de Saint-Astier® se modernisent. De nouveaux fours sont alors construits pour répondre à la demande du marché régional, alors friand de la chaux locale de Saint-Astier®, riche en silice et reconnue pour son extrême qualité. Le savoir-faire s’améliore, les outils se modernisent.

En 1923 / 1924, les familles STIPAL, SAVART, LABRUE et MOILLARD s’installent à leur tour et construisent deux fours à chaux sur le site de « La Jarthe », proche des Etablissements Bastier. En 1928 et 1930, deux nouveaux fours à chaux sont construits, fours toujours en activité à l’heure actuelle (ce site sera nommé « SAFA »). 

De 1925 à 1930, de nouvelles unités de production plus modernes voient le jour : les Établissements BASTIER investissent avec d’autres producteurs dans un nouveau site et créent la société « CIMCHAUX ». Ils construisent deux fours à chaux de type Anker, fours toujours en activité également à ce jour. En 1933, après le décès d’Auguste BASTIER, c’est son fils, René BASTIER, qui reprend l’entreprise ; l’activité est toujours en évolution.

L’alliance pour perdurer et se développer…

En 1934, les deux sociétés ( « SAFA » et « CIMCHAUX » s’associent et créent l’Union Commerciale des Chaux et Ciments – UCDC) » pour promouvoir ensemble les chaux hydrauliques naturelles de Saint-Astier®.

Proche du site de la Jarthe, la famille BERTRAND, une famille de chaufournier également fabricant d’enduits, s’installe et crée dans les années 50 le site « La Dordognaise ». Cette société sera rachetée dans les années 1970 à parts égales par les sociétés représentées par les familles STIPAL et BASTIER et permettra le développement de l’entreprise sur le marché des enduits, en neuf et restauration.

Entre 1952 et 1975, Guy BASTIER, aux côtés de Pierre STIPAL puis Alain STIPAL, continue d’insuffler la dynamique commerciale tout en mettant en commun de nombreux outils de production et le savoir-faire des hommes afin d’assurer la continuité de l’entreprise sur ses marchés.

L’envolée nationale de la chaux Saint-Astier …

Dans les années 1980, les familles fondatrices décident de distribuer la chaux sur le territoire national via un industriel présent sur l’ensemble du territoire, au travers d’un partenariat exclusif. Un Responsable Technico-commercial Saint-Astier® est alors chargé de former cet industriel distributeur. 

En 1986, Saint-Astier® débute une présence sur le terrain régional avec la présence de 5 technico commerciaux. En 1997, les parties techniques et commerciales sont restructurées et une nouvelle entité prend vie, « CESA » (Chaux et Enduits de Saint Astier). Libérée de l’exclusivité de distribution, l’entreprise embauche en propre une équipe de technico-commerciaux qui ne cessera de grandir jusqu’à nos jours. À ce jour, 28 représentants sont sur le terrain. 

Une notoriété inégalée dans la restauration du Patrimoine bâti…

Dans les années 1980/90, l’entreprise familiale, alors dirigée par Alain STIPAL et Antoine BASTIER, valorise les qualités et les bienfaits de la chaux dans la restauration du patrimoine bâti et ses équipes apportent expertise technique auprès des acteurs du Patrimoine ; La chaux de Saint-Astier® est alors reconnue pour sa qualité, sa constance et se fait ainsi connaître plus largement sur le territoire national et au-delà des frontières. 

Il faut attendre 1998 pour voir l’entreprise exporter ses connaissances et ses savoir-faire à l’étranger. L’entreprise est consultée puis appelée sur de grands monuments emblématiques, tels que le Fort de Massada en Israël, le Parlement d’Ottawa, la Tour de Londres, la place Rouge de Moscou. Depuis, l’entreprise est intervenue sur bien d’autres ouvrages : le moulin de DybbØl MØlle au Danemark, le Fort Point à San Francisco (Etats-Unis), l’Alhambra de Grenade en Andalousie (Espagne), la Forteresse Ivangorod en Russie, le Château Sinclair et Girnigoe dans la Ville de Wick en Ecosse, Saint Michael’s Mount en Cornouailles…

À cette même période, depuis plus de 25 ans, et s’appuyant sur les caractéristiques et les qualités de la chaux associées aux expériences terrain, Saint-Astier® est le premier acteur à créer :

  • Une chaux blanche reconnue nommée CHAUX PURE BLANCHE LC****® – NHL 3,5
  • Une chaux formulée grise, née dans les années 90, nommée BATICHAUX®.
  • Une gamme de mortiers techniques dédiée à la restauration et à la conservation des pierres, avec la création des mortiers de réparation de pierres, des mortiers d’assainissement des murs et des mortiers de consolidation de murs.

Des étapes clés dans la continuité de l’activité grâce à la volonté de familles de conserver ce savoir-faire unique et qualitatif, tant apprécié de nos clients et partenaires.

Ensemble, tournés vers l’avenir …

Pour faire face à l’évolution du marché, l’entreprise fixe dès 2014 une nouvelle vision, associée à une nouvelle organisation interne et permettant de redynamiser son activité. En 2017, conscients de la nécessité d’adapter l’entreprise au contexte économique moderne, une nouvelle identité de marque, marque de terroir et de territoire, voit le jour :

Nous devenons simplement Saint-Astier®, comme le nom de notre Ville.

Une marque forte et reconnue par le marché, s’appuyant sur son indépendance, sur des valeurs fortes, authentiques et sur son savoir-faire unique. 

L’entreprise poursuit son développement grâce à l’équipe opérationnelle en place et son Président Antoine Bastier (4ème génération). En 2022, nous fêterons nos 110 ans d’existence, et nous comptons bien vous associer à nos axes de développement. De nouvelles ambitions que nous serons fiers de vous faire partager prochainement… 

Pour toute cette Histoire, merci d’être à nos côtés.