Votre recherche

Le béton de chaux en sol

La solution idéale en restauration et en construction durable

Dans l’univers général du bâtiment, il est coutume d’entendre le terme « béton » lorsque l’on parle de sol : béton armé, béton structurel, mais le béton de chaux en sol s’utilise beaucoup pour rénover nos maisons anciennes mais aussi de plus en plus en construction durable. On qualifie donc ce béton de béton de chaux, solution pour le sol (dallage).

Réaliser une dalle en béton de chaux est une assise indispensable pour rendre stable le revêtement et permettre ainsi les échanges hygrométriques sol/mur dans le bâti ancien. Quand les sols et les murs sont rénovés dans les règles de l’art sur un bâti ancien, c’est une grande partie des futures pathologies que l’on évite. Alors pourquoi s’en priver ?

Quels sont les avantages techniques des bétons de chaux SAINT-ASTIER® ?

  • Naturels et sains
  • Excellents régulateurs hygrothermiques
  • Simples à mettre en œuvre
  • Légers et isolants (en fonction de l’agrégat)
  • Respect du bâti ancien
  • Absence d’émission de COV (Composés Organiques Volatiles)

La chaux hydraulique naturelle : un liant millénaire

Au cours des siècles, les chaux hydrauliques naturelles, utilisées comme liants pour composer les mortiers, furent employées en construction dans tous les types d’ouvrages y compris en bétons de sol. Les chaux hydrauliques naturelles de Saint-Astier® sont fabriquées à partir d’un calcaire siliceux. Elles ont la propriété de faire prise sous l’eau, d’où l’appellation « hydraulique ». Elles développent également une prise aérienne. Ces chaux sont donc à la fois naturellement hydrauliques et aériennes.

Des solutions adaptées pour vos sols intérieurs

Domaines d’application
  • Dallages désolidarisés « non porteurs » pour rez-de-chaussée de bâtiments patrimoniaux, de bâtiments vernaculaires, de sols de caves et chais (attention une épaisseur plus importante peut être nécessaire dans le cas de chais à barriques), d’habitat troglodytique, de restauration des sols de bâtiments existants, de maisons individuelles neuves, de maisons à ossature bois…

 

  • Ces dallages en bétons de chaux sont réalisables uniquement à l’intérieur des bâtiments. Sur un dallage en béton de Saint-Astier®, il est possible de réaliser le « cloisonnage » en briques plâtrières, plaques de plâtre, carreaux briques, carreaux de plâtre…
La résistance d’une dalle béton de chaux

Composée de granulats* et de CHAUX PURE TRADI 100® NHL 5, la résistance d’une dalle en béton de chaux est d’environ 3 à 4 MPa , soit 30 à 40 kg/ cm² à 28 jours. Au contact de l’air et de l’humidité, cette résistance continue à progresser et peut doubler après seulement 4 mois. Ces résistances suffisent largement à l’usage que nous leur destinons.


* Les granulats utilisables pour les bétons naturels de Saint-Astier® sont décrits dans le chapitre « LES GRANULATS », page 5 de notre documentation technique dédiée, n’hésitez pas à vous y référer.

Les granulats utilisés

Les bétons de chaux peuvent être mélangés à des granulats comme la pouzzolane, le schiste expansé, ou encore la bille d’argile et chaque solution à ses avantages !

Consultez notre documentation dédiée :

NOTA : Les bétons naturels à la chaux NHL de Saint-Astier® ne font pas référence au DTU 26.2 « Chapes et Dalles à base de liants hydrauliques ». Il est donc important de respecter les conseils d’applications donnés dans notre documentation dédiée (consulter notre bibliothèque). Il peut également être nécessaire pour l’entreprise de contacter son assureur avant le début de ces travaux.

Finitions possibles

  • Pose d'un revêtement scellé

    Après 4 semaines minimum de séchage, la pose d’un revêtement scellé (voir chapitre correspondant « pose d’un revêtement scellé» dans notre documentation technique ).

  • Pose de plancher sur lambourdes

    Elle s’effectuera directement sur la dalle après un minimum de deux mois de séchage.

  • Surfaçage

    Après mise en place du béton de chaux (dès le début de prise) sur la dalle humide, saupoudrer un mélange de chaux et de sable siliceux 0 / 1 à 0 / 2 mm au dosage de 1 volume de Chaux pour 1 volume de sable.

    Ce mortier sera lissé et serré à la taloche ou passé à l’hélicoptère. Le sol ainsi réalisé sera maintenu humide par pulvérisations d’eau pendant 3 semaines minimum. L’épaisseur de cette couche n’est pas vraiment significative, elle ne doit pas être supérieure à 3 mm.

Données techniques

Données techniques bétons de chaux